Protocole et préséance de courtoisie

Le protocole
C’est un mot qui fait un peu peur, mais en poste, en tant que conjoint, nous ne sommes pas directement aux manettes du protocole.
Ce sont les services de l’ambassade qui gèrent...

Vous êtes conjoint(e) d’ambassadeur, d’ambassadrice ? Le président de la République est annoncé ?
Rassurez-vous, le service du Protocole se déplace pour des repérages et s’occupe de (quasiment) tout.

Il n’empêche, Président de la République ou pas, il est bon de connaître les grandes lignes du protocole, règles de bienséance pour être soi-même plus à l’aise et naturel, ne pas commettre d’impair « grave » : l’ignorance n’est jamais bonne conseillère !

La courtoisie
- La courtoisie est le résultat d’une multitude de détails et d’attentions, c’est un ensemble de règles le plus souvent non écrites. Il en sera question tout au long de cette intervention.

- La courtoisie se glisse partout : dans la vie de tous les jours, en famille, entre amis, au travail, quand on reçoit, quand on est reçu…

- Son principe : l’attention portée à l’autre, le désir de lui être agréable, un certain raffinement dans nos actes, dans notre relation aux autres.

Les réceptions
- Elles obéissent à des règles. Beaucoup sont anciennes et ne sont plus adaptées à notre époque.

- Elles ont été édictées pour la haute bourgeoisie et l’aristocratie qui voulaient se démarquer des autres classes sociales.

Connaître les règles, certes d’emblée réservées à une petite frange de la population, permet de les contourner, de les adapter, ou de les appliquer telles que.

Rubrique mise à jour le jeudi 22 juin 2017