L’allocation d’aide au retour

« L’assurance chômage assure au salarié involontairement privé d’emploi un revenu de remplacement appelé "allocation d’aide au retour à l’emploi" (ARE). Le bénéfice de cette allocation est ouvert au salarié du secteur privé ou du secteur public (agent titulaire ou non titulaire de la fonction publique). Elle est versée sous certaines conditions et durant une période variable selon la durée de l’activité professionnelle antérieure.
 
Est considéré comme involontairement privé d’emploi, le salarié de droit privé ou de droit public dont la cessation du contrat de travail résulte :
D’un licenciement pour ou pour motif économique ou d’une révocation
Ou d’une rupture conventionnelle,
Ou du non renouvellement de leur contrat à durée déterminée,
Ou d’une démission considérée comme légitime ».
 
Certaines conditions sont requises :
« Pour pouvoir bénéficier de l’ARE, le salarié privé d’emploi doit justifier, à la date de fin de son contrat de travail, d’une période d’emploi dans une ou plusieurs entreprises ou administrations, dite période d’affiliation :
Si le salarié est âgé de moins de 50 ans, la période d’affiliation doit être au moins égale à 122 jours (4 mois) ou 610 heures de travail, au cours des 28 derniers mois,
Si le salarié est âgé de 50 ans et plus, la période d’affiliation doit être au moins égale à 122 jours ou 610 heures, au cours des 36 derniers mois ».
 

www.service-public.fr/ > Particulier > Formation - Travail > Recherche d’emploi et assurance chômage

Page mise à jour le mercredi 30 mars 2016